Passer

Les astuces de Pierre, coiffeur et fondateur de Carli Paris

Les astuces de Pierre, coiffeur et fondateur de Carli Paris

Dans cet article, nous allons vous présenter Pierre, professionnel de la coiffure et fondateur du salon Carli.Paris. Le spécialiste du balayage parisien nous a offert une belle interview.

Au programme : son parcours, ses conseils et ses astuces haircare !

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Pierre Carli, 31 ans, sudiste, j’ai ouvert mon salon il y a 3 ans et demi à Paris et je suis spécialisé uniquement dans le balayage.

 

Ton conseil pour un brushing parfait

Ne pas trop chauffer le cheveu, partir d’un cheveu bien mouillé pour qu’il mémorise bien la forme, utiliser un produit à mémoire de forme et un autre pour protéger de la chaleur. Puis, on cumule à tout ça de dormir sur une taie d’oreiller en Soie, sinon le lendemain tu te réveilles, tu as les cheveux en pagaille.   

 

Quelle est pour toi la principale erreur haircare ?

La principale erreur haircare pour moi, c’est de toujours toucher techniquement à ses cheveux sans vouloir derrière avoir l’entretien qui va avec. Si on a les cheveux naturels et sains et qu’on aime pas s’en occuper, il n’y a aucun souci ! Cependant, quand on commence à s’amuser à rentrer dans de la coloration, décoloration ou autre, qu 'on a donc des cheveux qui nécessitent de l’entretien et qu’on ne s’en occupe pas, il valait mieux ne rien faire car ce ne sera jamais joli. En effet, les cheveux ne seront pas beaux et pas en bonne santé !

 

Quel est ton produit coup de cœur Chillsilk ?

Mon produit coup de cœur Chillsilk, c’est le classique, le basique, pour moi c’est vraiment un obligatoire : La taie d’oreiller en Soie. Ça fait des années que j’en ai entendu parler, nous l’avons au salon et c’est un succès ! Toute fille qui souhaite faire attention à ses cheveux doit l’avoir. Elle a également des vertus pour la peau. La première qui me l’a fait découvrir c’est ma mère, qui m’a dit : « quand je dors sur une taie d’oreiller classique, je me lève le matin j’ai un pli, avec la taie d’oreiller en Soie, je n’ai pas de plis, ça fait une économie de plis sur toute une vie ». 

 

Ton astuce pour garder de belles boucles bien définies toute la journée ?

Pour les garder toute la journée ce n’est pas le plus dur, c’est plutôt pour les garder sur plusieurs jours. Pour toute la journée, il faut éviter de passer la main dedans sans cesse. Souvent les filles qui ont les cheveux bouclés ont tendance à y toucher pour redonner du volume, mais à force ça les détend et ça les graisse. Cependant, dormir sur une taie d’oreiller en Soie, les remouiller le lendemain, les réhydrater et faire le fameux mouvement du « scrunch », c’est ce qui va redonner du gonflant et de la vie aux boucles.

 

Quel est le produit must-have pour faire des soins capillaires ?

Le produit essentiel pour faire des soins chez nous qui sommes spécialisés dans la décoloration, ça reste la base de la base : Olaplex ! C’est le seul produit qui peut venir reconstruire l’intérieur du cheveu chimiquement. Ensuite, on a fait diverses routines adaptées à chaque cheveu. Nous avons énormément de cas de cheveux qui graissent vite, qui ont les pointes toujours sèches etc. Il faut donc savoir s'adapter ! C’est pourquoi on a créé des routines. On ne possède pas vraiment de marque avec laquelle on s’est dit que c’était la seule à avoir, hormis ce fameux Olaplex qui est quand même un petit peu en avant. On a donc décidé de faire une sélection de marques qui nous intéressaient et après de multiples tests de sélectionner les produits qui nous semblent les plus adaptés.

 

Comment limiter la casse de ses cheveux ?

Les grands classiques : on évite de les attacher, serrer, tirer. On évite de trop les décolorer, on évite également de trop les chauffer. Si jamais on les a un peu trop décolorés ou autre, on fait une jachère.  On a énormément de clientes qui viennent, qui ont les cheveux fatigués et qui sont surprises quand on leur dit qu’on ne les re décolorera pas ! Dans ces cas-là, on y touche pas du tout. Donc c’est important de savoir se tenir, être raisonnable et éviter tous les grands classiques de l’usure.

 

Que penses-tu de l’effet de la soie sur les cheveux ?

L’effet de la Soie sur les cheveux, c’est comme pour beaucoup de soins. Plus le cheveu en a besoin, plus cela se voit ! Sur une fille qui a les cheveux très sains, très résistants, ça ne va pas sauter aux yeux au début. Ça se verra vraiment sur le long terme. Cependant, sur des filles qui ont des carrés blond polaires ou autres ; parfois, elles ont un côté plus abîmé que l’autre. Tu peux être sûr que si tu leur demande de quel côté elles dorment et si elles ont une taie d’oreiller en Soie, elles vont te dire non. On saura ainsi qu’elle dort du côté qui sera le plus abîmé. Dans ce cas, ça saute vraiment aux yeux.

Celles sur qui on le voit énormément aussi, c’est celles qui ont des cheveux texturés, frisés ou bouclés. En une nuit, elles savent parfaitement si elles ont dormi sur de la Soie ou non. Désormais, j’ai beaucoup de clientes qui partent même à l’hôtel ou qui se déplacent, qu’avec leur taie d’oreiller en Soie. Parce qu’elles me disent que sinon au réveil, ce n’est pas possible ! On voit vraiment un effet notable sur beaucoup de types de cheveux.  

 

Le souvenir du look le plus fou que tu as réalisé ?

Il était assez fou mais c’est surtout le plus emblématique, qui a fait pas mal parler, c’est quand j’avais fait la coloration totalement blanche sur Camille, alia @noholita. C’est une influenceuse que je coiffe depuis des années et qui est devenue une amie. C’était une très grosse transformation et c’est là où on a reçu le plus de messages, où ça a fait le plus de bruits. Ça avait même été relayé par la presse. C’est toujours risqué de décolorer assez loin. Même pour elle, dans notre salon il n’y a pas de miroir donc elle ne s’est pas vue pas pendant 10h. Et si à ce moment, elle te dit qu’elle n’est pas sûre du résultat, tu es bien embêté. Donc c’est vraiment ce look qui m’avait le plus stressé mais qui avait aussi le plus payé !

 

Comment limiter la chute des cheveux post-partum ?

Ce que je recommande pour la chute des cheveux post partum, c’est déjà : mieux vaux prévenir que guérir ! C’est-à-dire qu’avant d’accoucher on commence à prendre des compléments alimentaires qui sont bien sûr compatibles avec la grossesse et l’allaitement, par exemple, les nôtres le sont. C’est la première chose à faire car on ne peut pas savoir en quelle quantité ça va tomber. Il y en a chez qui ça tombe peu et d’autres chez qui c’est terrible. Si ça tombe un petit peu, ce sont souvent les parties de devant. Pas d’inquiétude, à un moment ça va repousser, c’est assez chiant mais on n’y peut rien. Ça fait généralement une houppette, on peut essayer de la coiffer en la cachant sous une frange rideau. Cependant, dites-vous qu’il faut supporter la houppette car c’est bon signe ! Ce qui est la houppette, finira par redevenir chevelure donc courage et patience !

 

Carli en 3 mots ?

Expertise, simplicité, décontraction !

 

Merci à Pierre du salon Carli Paris pour cette belle interview. Nous espérons que ses conseils et astuces vous ont plu. Pour en savoir plus sur le salon Carli Paris n’hésitez pas à consulter leur site web ou à les suivre sur Instagram.

Commentaires

Soyez le premier à commenter
Merci pour votre message

Panier

Votre panier est vide.
Continuer mes achats.
x